Notre projet
Partager

Quelles idées portons-nous ?

Ces éléments de programme ont été élaborés collectivement lors des soirées « On refait l’avenir » au cours desquelles des citoyen-ne-s sont venu-e-s mettre en commun leurs expériences et leurs désirs pour aboutir à des positions communes.

Donner les clés d’une émancipation économique et sociale !
Aujourd’hui, une grande partie des déséquilibres existant sur le marché du travail pour les personnes occupant un emploi ou étant en situation de chômage est liée à un rapport de force défavorable aux salarié-e-s. Alors que les progrès techniques et organisationnels permettent de diminuer le travail nécessaire pour maintenir une production constante, on continue à nous demander de travailler toujours plus.
1. Nous défendrons un partage du travail : travailler moins pour pouvoir travailler toutes et tous, et pour que chacun puisse disposer d’un temps citoyen libéré.

2. Cette réduction du temps de travail sera associée à l’expérimentation du versement d’un Revenu Minimum Universel à tous les citoyen-ne-s du territoire : il permettra à chacun-e de choisir les activités dans lesquelles il-elle s’engage, sans dépendre d’un emploi subi.

Assurer à chacun-e le droit à vivre dans un environnement sain !
Il est nécessaire et urgent que nous construisions un avenir désirable en nous appuyant sur de profondes transformations dans nos façons de penser et d’organiser : les transports, l’alimentation, l’agriculture, le logement, l’énergie, la santé et notre rapport à la nature et la vie sauvage. Parmi les propositions que nous soutiendrons :

1. Renforcer les mesures (fiscales, subventions publiques, communication/labellisation…) visant à favoriser l’économie locale, et à pénaliser les importations à l’impact carbone élevé.

2. Encourager et faciliter les investissements publics, privés, citoyens, dans les énergies renouvelables.

3. Engager un vaste plan national de rénovation thermique des bâtiments publics et privés.

4. Mettre en place rapidement un moratoire sur l’étalement urbain pour protéger nos terres agricoles.

5. Lutter contre les déserts médicaux en facilitant la mise en place de maisons de santé

6. Mettre en oeuvre un plan d’urgence pour la sortie du tout-voiture, et en particulier de la dépendance au diesel

7.Inscrire dans la Constitution un règle de protection des communs environnementaux

Pour une éducation au service d’un avenir écologiste et coopératif !

1. Favoriser une école plus verte (moins d’hygiénisation, plus de nature !) pour encourager la compréhension des intérêts de la nature par les jeunes, et faire de l’éducation un vrai levier vers la transition écologique

2. Faire des bâtiments éducatifs des lieux exemplaires de la transition écologiqu2

3. Revaloriser l’éducation populaire comme tiers-lieu éducatif essentiel à une éducation équilibrée pour nos jeunes.

4. Relancer le droit aux vacances pour toutes et tous ! Pour un plan massif de séjours collectifs pour les jeunes.

5. Mieux prendre en compte la diversité des modèles éducatifs au sein de l’éducation nationale (aller vers moins de compétition, pour plus de participation et de coopération ! ).

Aller vers un système démocratique qui parle au NOUS !

1. Instaurer la proportionnelle intégrale pour les élections législatives afin que les orientations des citoyen-ne-s soient réellement représentées à l’Assemblée Nationale.

2. Aménager un temps citoyen dédié pour que chacun-e puisse participer à la vie politique de son pays.

3. Pour une démocratie 2.0! Systématiser la consultation en ligne avant chaque loi, et mettre en place les outils d’éducation au numérique correspondants : nous sommes convaincus que ces outils sont des leviers essentiels pour aller vers une démocratie plus participative et transparente.

4. Un non-cumul strict des mandats, au service du renouvellement de nos représentants : cela permettra la diversification du profil de nos élu-e-s, et l’investissement plein et entier dans leur mandat de nos élus actuels.

#AvenirCollectif s’engage également à respecter les principes de la Charte Anticor contre la corruption et pour l’éthique en politique.